MARGE DE SECURITE

Laissez au minimum 3mm de marge entre le bord de votre document et vos textes et logos. Les cadres doivent être également éloignés de ce bord (au moins 5mm). Cette distance de sécurité évite que vos éléments ne soient coupés par les lames des machines.

MODE COULEUR

Pour toutes les impressions numériques grand format couleur, le mode conseillé à utiliser est le RVB (ou RGB) au spectre de couleur plus large que le mode CMJN. Ce dernier est évidemment compatible (il est obligatoire pour les impressions en grande série numérique ou offset). Les couleurs les plus vives type "fluos" à l'écran sont non imprimables et seront automatiquement échantillonnées pour l'impression.

NOIRS

En aplat, privilégiez un noir en surencrage RVB 0/0/0 ou CMJN 100/100/100/100 (en offset grande quantité, d'autres taux sont applicables en CMJN selon le type de machine. Voir informations complètes plus bas.

Pour l'impression laser sur papier PPC, optez pour des fichiers jpeg en niveau de gris.

RESOLUTION

300 DPI (points par pouce) pour toutes les impressions est la norme pour une impression nette. Si votre document a une résolution inférieure, l'impression sera alors pixellisée. Le rendu à l'oeil dépend ensuite de la distance à laquelle la personne se trouve. Pour apprécier un rendu avant impression, affichez les règles de votre logiciel de graphisme de façon à ce que 1cm à l'écran représente à peu près 1cm dans la réalité et jugez du rendu : tout est relatif selon l'utilisation du support imprimé en question.

Sur les plus grands formats (>150cm de côté) vus de loin, allégez vos fichiers et abaissez alors la résolution à 225 DPI (fichiers image). Les tracés vectoriels sont eux toujours en 300 DPI.

pdf-logo.png logo-Photoshop.png

PHOTOSHOP

Privilégiez le format jpeg qualité 12 maximale pour vos grands formats. C'est un format léger dont la qualité d'impression est parfaite à partir du format A3 et sans profil colorimétrique donc un rendu fidèle des couleurs.

Les formats .psd et .tiff sont également acceptés mais très lourds à transmettre et à traiter en machine. A éviter absolument (ou nous contacter avant si vous n'avez pas le choix, nous vous indiquerons la marche à suivre). Le .tiff est admis pour les petits formats inférieurs au A2.


Pensez à aplatir vos calques et à ne laissez pas dépasser d’éléments de votre plan de travail si vous nous transmettez un fichier source .psd ou .eps. Si vous nous transmettez un format PDF, utilisez le PDF X1.

ILLUSTRATOR

Privilégiez les formats de type .ai vectorisés sans éléments dépassant de votre plan de travail. Le rajout d’un masque d’écrêtage vous permet de masquer ces éléments hors plan de travail. Merci de privilégier le format .ai au format .eps. SI vous transmettez un PDF, utilisez le format PDF X1.

Pensez à lier toutes vos images par l’incorporation de celles-ci dans votre plan de travail. Si vous oubliez cette étape, à l’ouverture de votre fichier, vos images disparaîtront.

(Onglet fenêtre → Liens → cliquer sur l’image à incorporer → petite flèche du haut à droite de la fenêtre → incorporer l’image→ Enregistrer)

INDESIGN

Nous ne traitons pas les fichiers source .indd. Par défaut le fichier extrait d’Indesign sera un PDF. Veillez à bien l’enregistrer sous format PDF X1 ou à le réimporter dans Illustrator puis le réenregistrer en .ai vectorisé.

XPRESS

Veillez à nous transmettre un fichier PDF X1 accompagné de ses valises de polices et d’images. Si vous avez Photoshop ou Illutrator, nous vous conseillons de convertir vos fichiers dans les formats indiqués ci-dessus.

POWERPOINT & PUBLISHER

Nous acceptons ces types de fichiers uniquement convertis en PDF. Utilisez-les si vous n'avez pas d'autre alternative et regardez notre proposition de logiciels gratuits ci-dessous.

A faire lors de la création de votre fichier : dans la partie « création » cliquez sur l’onglet « mise en page » et rentrez le format souhaité de votre document (L 84x H 120cm pour une grand image format A0 par exemple). Construisez ensuite votre image en veillant à bien respecter les 3mm de marge interne de sécurité. Si vous ne le faites pas, votre fichier sera créé trop petit et devra être étiré pour être agrandi ce qui engendre une forte pixellisation et donc une impression de médiocre qualité sans que nous soyons tenus pour responsables.

Enregistrez votre document obligatoirement en PDF.

AUTRES

Nous n’acceptons pas les fichiers source provenant de Word, d’Excel, de Publisher, de Corel, de Paint Pro etc… Merci de les transformer en PDF X1 « haute qualité d’impression ». Outil de conversion en PDF ici.

LOGICIELS GRATUITS

  • Canva, logiciel très pratique pour débutants avec une riche iconographie. Les formats A4 et A2 sont gratuits (prendre le A2 si vous voulez faire un format A3). Faire un export PDF avec rognage et bords perdus lors de l'enregistrement.

  • Inkscape : logiciel pour dessin vectoriel de haute qualité (équivalent Illustrator).

  • Gimp : logiciel pour la retouche d'image équivalent Photoshop.

  • Pixlr : logiciel simplifié avec certaines versions gratuites.

Nous vous recommandons de nous transmettre des fichiers enregistrés sous profil FOGRA 27 (Iso Coated 2) en CMJN et SRGB 1966 si vous travaillez en RVB. Si vous choisissez un autre profil, le rendu couleur de votre impression peut être légèrement différent.

ATTENTION : pour le ChromaLuxe, il est impératif de nous remettre des fichiers jpeg avec profil RGB 1998.

RVB

Le taux idéal de noir intense est 0/0/0.

CMJN

Le taux 100/100/100/100 est le meilleur mais un 25/25/25/100 ou 50/50/50/100 sont également de bons taux car l'équilibre est présent dans la répartition des couleurs.

ASTUCES

Un noir 0/0/0/100 est noir à l'écran mais pourtant ressortira gris à l'impression : nous ne vérifions pas les taux dans les fichiers. Ce type de noir est uniquement recommandé pour les petits textes.

Débouchez vos noirs : sur des images à fort contraste dites bouchées. pensez à utiliser l'outil de correction sélective sous Photoshop pour alléger la charge d'encre et ainsi faire mieux ressortir les détails (écrasez toujours en jpeg vos corrections pour qu'elles soient prises en compte). Réimportez si besoin dans Illustrator ou Indesign ensuite la photo ainsi retouchée. Tutoriel à ce lien.

Pensez à toujours donner de la luminosité à vos fichiers. En effet, le papier n'est pas lumineux comme un écran, le rendu final est toujours plus sombre. Pour ce faire, supprimez au maximum la luminosité sur votre écran et jugez du rendu (couleurs ou détails bouchés) puis ajustez. De même les couleurs les plus vives ne peuvent pas être imprimées (type fluos à l'écran). Elles seront donc automatiquement échantillonnées par les machines.

Un même document aura un rendu couleur très différent d'un support à l'autre. Les papiers photo ravivent les couleurs alors que les mats les absorbent effaçant une partie du contraste de l'image telle qu'à l'écran.

Les machines ont leur calibrage propre, de légère variation peuvent intervenir d'une machine à l'autre. Un même document imprimé à intervalles différents peut avoir de légères variation de couleur.

Impression d'une couleur particulière en aplat : sur les supports résistants (impression encres latex pour adhésifs, bâches...), il est possible de communiquer à la machine une référence Pantone pour l'aplat de couleur en question (fichier vectoriel obligatoire). La machine essayera alors de se caler au plus proche de la référence de la couleur Pantone. Merci d'indiquer cette référence dans les commentaires lors de votre commande. Exemple rouge Coca Cola appelé Coke Red référence Pantone 484.

N'hésitez pas à venir voir les échantillons de tous nos supports dans nos magasins à Paris. Nous n'envoyons pas d'échantillons.

Sous Photoshop et Illustrator :

Couleurs hors spectre imprimable

Allez dans votre palette d’outils et sélectionnez la pipette de couleur. Ouvrez la fenêtre des couleurs en mode RVB :
Si un petit triangle apparaît avec un point d’exclamation à côté de la couleur sélectionnée par la pipette, c’est que cette couleur est considérée comme « non imprimable ». C’est donc une couleur écran. La machine va transposer automatiquement cette couleur. Il se peut qu’elle soit bien interprétée, ou que la couleur change radicalement sans qu’il y ait de règle précise. Il ne nous est pas possible de vérifier chacune des couleurs. Si vous voulez éviter tout problème, travaillez directement en mode CMJN.

Couleurs Pantone® (ton directs)

Veillez à convertir vos couleurs Pantone® avant transfert de votre fichier. Les couleurs Pantone® (de type C ou EC) ont une conversion numérique qui peut fausser totalement votre rendu. Ceci est particulièrement le cas lors de la présence de logos de partenaires. Nous ne pouvons être tenus comme responsables si une couleur identifiée comme Pantone® a un rendu différent de celle à l’écran.

Vous pouvez néanmoins sur les supports rigides et résistants nous communiquer (dans la partie commentaires dédiée) une référence Pantone pour votre couleur principale : le logiciel dira à la machine de se caler au plus près de celle-ci. Pour les autres produits présentés, ceci est impossible.

Astuce: vérification de la présence de couleurs Pantone® sous Acrobat Professionnel


Dans l’onglet > Avancées, sélectionnez > Avant impression. Les pantones s’affichent automatiquement dans la liste en dessous des couleurs primaires. Pour les retrouver, il suffit de promener la flèche de votre souris sur le document, la présence du pantone est montrée par l’augmentation du pourcentage à côté de celui-ci. Il suffit ensuite de rouvrir votre document dans votre logiciel et de faire la transformation en mode RVB ou CMJN.